Marcal_Marie Carmen

De l’avarice à la générosité



O toi bienheureux rat qui compte ses écus

Même si de ta vie tu n’as jamais rien vécu

Une seule chose te fait tourner la tête

Comme Don Salustre et son immense cassette !

 

Les siècles ont passé, les hommes n’ont pas changé

Comme on dit aujourd’hui « il faut se faire du blé » !

Du pognon, de la thune, du fric ! Mais qu’elle horreur !

Serions-nous tous devenus des prédateurs ?

 

Alors dans un élan de générosité

Ouvrons notre cassette, semons à la volée.

115133515


Marcal