17 août 2018

L’envie (Le monomane l’envie de Géricault)

Un homme de 35 ans environ regardait tous les jours par sa fenêtre. Il voyait la maison d’en face. Elle avait un grand jardin, avec un abricotier, un cerisier, et un pêcher. Lui, était un être envieux. Il vivait dans le noir, dans le vide. Il voulait tout ce dont il avait envie. Mais seulement, il ne trouvait pas. Il ne trouvait pas ce qu’il voulait.  Un jour, il sonna à la maison d’en face : - Qui est-ce ? - Le voisin d’en face. - Entrez.  L’intérieur de la maison était somptueux : des murs blancs,... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 août 2018

LA MONOMANE DE L’ENVIE

C'est le portrait d'une vieille femme ; ses yeux sont rouges et cernés, ses cheveux gris, sa bouche est bizarre, elle est très laide ! Elle porte un bandeau sur les cheveux, et est très mal habillée.   Lili la tigresse
Posté par ecriservice à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 août 2018

Le portrait de la monomane de l’envie de Géricault

Elle a les cheveux gris, elle est laide, elle est vieille, elle est terrifiante, elle vit dans une vieille cabane, elle a les yeux rouges, elle a des cernes, elle a le nez rouge,  elle porte de vieux habits,  de vieilles cordes tombent de son bonnet, et elle a un regard qui fait peur.  Lepreuchaun  
Posté par ecriservice à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 juillet 2018

LA MONOMANE DE L’ENVIE DE GÉRICAULT

Au début, elle était une belle jeune fille intelligente. Elle avait une famille, elle n’était pas pauvre et elle était heureuse. Mais un évènement tragique allait perturber à jamais sa vie : elle perdit sa famille dans un accident d’avion. Elle devint malheureuse et mauvaise : elle se mit à envier le bonheur de ces concitoyens.  Alors une transformation physique s’opéra. Ses beaux cheveux bruns devinrent gris, ses habits se changèrent en haillons, et ses yeux, qui autrefois reflétaient le bonheur, la joie et... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 juin 2017

Portrait sans complaisance

Mais regardez donc ce que je suis devenue ! J’ai l’air d’une vieille folle. Non, je suis une vieille folle ! Les années ont passé trop vite, je me suis oubliée, tout ça pour m’occuper des autres ! Et qui se soucie de moi maintenant ? Hein ? Je vous le demande !  Voyez comme je me néglige, je n’ai de goût pour rien. Je me délabre, je me ratatine comme une pomme qu’on aurait oubliée dans un panier. Et ce bonnet que je m’obstine à mettre sur ma tête pour cacher mes cheveux devenus ternes, filasses,... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 avril 2017

Madeleine

Elle est assise dans son fauteuil, comme tous les jours à la même heure. Après un long moment de somnolence, elle prend sur la table l’album photo qu’elle connaît par cœur, c’est devenu plus qu’un rituel, une nécessité. Elle réajuste son châle sur ses épaules voûtées, elle a toujours froid. Son châle c’est son cache misère. Elle regarde la première photo, c’est Léon, son Léon. L’homme de sa vie. Comme ils s’aimaient tous les deux ! Ils s’aimaient tant qu’ils avaient fait Pâques avant les rameaux comme on disait à cette... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 avril 2017

La monomane de l'envie

Voilà un moment que je contemple ce tableau de Géricault. C’est le portrait d’une femme âgée, certes, si l’on se fie à la couleur de ses cheveux, de ses sourcils ou de ses cils gris blanchissants. Ou encore si l’on considère l’affection de peau qui semble toucher son front. Mais elle n’a certainement pas atteint la cinquantaine si l’on observe bien les traits de son visage, marqués par on ne sait quelle souffrance, mais point encore par les ravages de la vieillesse. Que regarde cette femme ? Pas le peintre qui a fait son... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 16:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 avril 2017

L'envie de Théodore Géricault

Oui Messieurs !  Elle était bien plus belle que moi Mademoiselle Charlotte. Vous pourriez penser que c’est un acte de jalousie, mais non, Mademoiselle Charlotte, je l’aimais comme moi-même. J’ai toujours été près d’elle. J’étais là de son réveil à son coucher, je préparais son thé, j’apprêtais ses élégantes robes, je peignais ses longs cheveux noirs. Chaque jour avec délice je baignais sa peau délicate dans un lait d’ânesse, la séchais avec un fin coton et massais son corps d’huile parfumée. Je la préparais à séduire son... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 avril 2017

La vieille Pétronille

Je ne sais pas si elle marchait ou si elle essayait d’éviter de tomber, partie dans son élan. Au village tout le monde la connaissait la vieille Pétronille. Elle devait bien avoir 100 ans maintenant, mais la mauvaise herbe ne meurt jamais. Il y avait quelque chose d’amusant à la voir déambuler ainsi la pauvre vieille, le nez sur ses chaussures comme si elle avait perdu quelque chose ou qu’elle voulait vérifier lequel de ses deux pieds étaient le plus rapides. Si vous la croisiez de trop près Pétronille vous attrapait par le bras.... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 avril 2017

L'ombre de Claire

  De ses yeux agars et méchants, elle regardait le mouvement du pinceau qui fixait ses traits sur la toile sombre. L’espace d’un instant, elle entrevit sa bouche reptilienne. L’artiste ne broncha pas et continua la danse des couleurs sobres. Un rayon de soleil éclaira son front ridé lui donnant l’espace d’un instant l’illusion d’un esprit éclairé. Assise sur un tabouret, elle ne perdait pas de vue l’objet de son obsession ; Cet horrible pinceau qui continuait à couvrir le tableau. L’homme venait de saisir dans le... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 12:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,