24 juin 2018

La vigne dans le sang par Jean-Pierre Paoli - Concours d'écriture de textes "Autour de la vigne" 1er prix catégorie Adultes

1er prix catégorie Adultes   La vigne dans le sang par Jean-Pierre Paoli Le 18 octobre 1858, alors que vendangeuses et vendangeurs se préparaient à prendre leur collation, Suzel Preiss fut prise des douleurs de l’enfantement. Le travail étant bien avancé, la brave Suzel mit au monde son bébé entre deux rangées de riesling sur la commune de Riquewihr dont on vous dira qu’elle est la capitale du vignoble alsacien. Le propriétaire, le vieil Ernest Dopff, se rendit sur le lieu de l’accouchement inopiné. Non qu’il fut ému, mais... [Lire la suite]

24 juin 2018

Le labyrinthe des vignes par Maëlle Halévy-Vitalis - Concours d'écriture de textes "Autour de la vigne" 1er prix catégorie Jeune

1er prix catégorie Jeunesse   Le labyrinthe des vignes par Maëlle Halévy-Vitalis Fille de Pasiphaéa et Minoso, couple royal qui régnait sur la Crète, Arianna DeMinos fêtait son quatorzième anniversaire en cette belle journée d’août. Ce jour, si festif pour elle, était pour les habitants de cette charmante île un jour de deuil. Ce jour-là, Pasiphaéa et Minoso –descendant du fameux Minos– devaient tirer au hasard sept garçons et sept filles qui partiraient sur le chemin de la mort. « A l’époque de l’antiquité, nos... [Lire la suite]
24 juin 2018

Remise des prix des Lauréats

Le concours d’écriture de textes de genre libre « Autour de la vigne », organisé en partenariat avec la Médiathèque de Lattes, et parrainé par l’auteur Ali Zamir[1], a débuté le 21 octobre 2017 et s’est achevé le 31 mars 2018. Vingt productions nous sont parvenues toutes catégories confondues. Le comité de lecture, composé de personnalités attachées à la culture et à la littérature : Justine Caizergues[2], Jean-Jacques Massé[3], Jacques Battivelli[4], Charles Strohmenger[5] et Cécile Gris [6], s’est... [Lire la suite]
02 avril 2018

la légende de Dispendion

PINGREON : la légende de Dispendion L’avantage de vivre sur une île, c’est que le calme y règne : pas de passages de charrois, de commerçants pressés, ou de troupes militaires encombrantes. Le défaut de vivre sur une île, c’est que tout le monde se connaît, et que chacun connaît les qualités, mais surtout les défauts de ses congénères.   Sur une de ces îles vivait Pingreon. Et tout le monde savait que Pingreon était avare, même très avare, ce qui choquait de la part d’un jeune homme de vingt an  qui aurait pu... [Lire la suite]