02 avril 2018

la légende de Dispendion

PINGREON : la légende de Dispendion L’avantage de vivre sur une île, c’est que le calme y règne : pas de passages de charrois, de commerçants pressés, ou de troupes militaires encombrantes. Le défaut de vivre sur une île, c’est que tout le monde se connaît, et que chacun connaît les qualités, mais surtout les défauts de ses congénères.   Sur une de ces îles vivait Pingreon. Et tout le monde savait que Pingreon était avare, même très avare, ce qui choquait de la part d’un jeune homme de vingt an  qui aurait pu... [Lire la suite]

30 mars 2018

Ôde à l'avarice

Ode à l’avarice Quoi de plus beau que l’avarice Mère de toutes les vertus ? Du vrai bon sens la génitrice : « Dépenser moins pour avoir plus ! » Je suis avare et j’en suis fier Marauds gaspilleurs de deniers ! Voyez dans mon armoire en fer S’accumuler mes biens glanés.   Je suis assis sur un tas d’or Nu, pour ne pas user mes mises Je veille et jamais je ne dors Pour déjouer vos entreprises Funestes ; car je vous connais Dilapideurs de patrimoines ! Vous auriez bien assez tôt... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
22 mars 2018

Haiku

Nectar  convoité Dans sa course maladive  L'abeille butine   La terre est aride Ses richesses enfouies Nature sans vie   L’émoi du printemps Aimer et s’ouvrir à l’autre Crainte de l’avare   La nuit glaciale Endormi sur la  paillasse Seul avec son or   Plume Do
18 mars 2018

Haiku sur l'avarice

Un avare pleure il a perdu son trésor dans le fond du puits     Rapiat des champs gôute aux tout petits profits pour garder son or     Le beau pingre riche tapisse de sa fortune son grand wc en or     La radinerie cette avarice sordide mange son magot     Farinette
18 mars 2018

Haiku sur l'avare

Avare sans fond méditant sur ses écus garde tout pour lui.   La pièce perdue un avare se tourmente criant au voleur.   Comptant ses billets assis sur son coffre d'or avare économe.   Criant au bon Dieu l'avare a peur du voleur accent de folie.   Comptant ses écus son trésor il le vénère son orgueil aussi.   MT OLIVIERI