15 juin 2018

Il y a fort longtemps, ...

Il y a fort longtemps, un homme avec la peau sur les os, nommé Pingréon, se logeait dans les ruines d’Athènes, entre deux colonnes tombées et défectueuses.  Pingréon était un homme d’une trentaine d’années, sa peau était blanche comme la neige et des cernes et des rides creusaient son visage déjà amoché. Ses cheveux noirs comme l’ébène et ses yeux tout aussi noirs et sombres terrifiaient les passants qui le voyaient. Mais Pingréon s’en moquait. Il se fichait que ses mitaines laissent entrer le froid et la neige, il se fichait... [Lire la suite]

08 juin 2018

PINGREON DAVARICHE

PINGREON DAVARICHE Autrefois dans la vallée des Généreux vivait un beau jeune homme appelé Pingréon Davariche. Sa beauté n'avait d'égale que sa richesse et son avarice. Il possédait des champs cultivés, des pâturages, des troupeaux et des coffres remplis de pièces d'or et d'argent qu'il ciselait pour mieux les reconnaître s'il en perdait une. Sa main n'était pas généreuse. Il toisait les gens avec mépris. Il donnait avec grand plaisir du bâton si on lui demandait une pièce ou un morceau de pain en disant : - Allez plutôt... [Lire la suite]
25 mai 2018

ÔDE A L'AVARICE

Ode à l’avarice   Ô mon avarice quand tu me tiens Pourtant je ne sais d’où me vient ce venin Qui respire si fort l’odeur du jasmin Et qui me rend chaque jour si mesquin     Ô mon avarice reviendras-tu demain Faire de moi un châtelain ? A jamais je resterai un grand radin Pour m’enrichir toujours plus de mes gains.   Bernie            
Posté par ecriservice à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
18 mai 2018

De l'avarice à la générosité

De l’avarice à la générosité O toi bienheureux rat qui compte ses écus Même si de ta vie tu n’as jamais rien vécu Une seule chose te fait tourner la tête Comme Don Salustre et son immense cassette !   Les siècles ont passé, les hommes n’ont pas changé Comme on dit aujourd’hui « il faut se faire du blé » ! Du pognon, de la thune, du fric ! Mais qu’elle horreur ! Serions-nous tous devenus des prédateurs ?   Alors dans un élan de générosité Ouvrons notre cassette, semons à la... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
11 mai 2018

Ôde à l'avarice

Ode à l’avarice Quoi de plus beau que l’avarice Mère de toutes les vertus ? Du vrai bon sens la génitrice : « Dépenser moins pour avoir plus ! » Je suis avare et j’en suis fier Marauds gaspilleurs de deniers ! Voyez dans mon armoire en fer S’accumuler mes biens glanés.   Je suis assis sur un tas d’or Nu, pour ne pas user mes mises Je veille et jamais je ne dors Pour déjouer vos entreprises Funestes ; car je vous connais Dilapideurs de patrimoines ! Vous auriez bien assez... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
21 avril 2018

Ô mon avarice

Ô mon avarice, toi qui me tiens vivant Comment vivre sans toi si tu m’abandonnais Comment devenir grand sans toi à mes côtés.   Ô mon vice absolu, mon péché avoué, J’ai déjà bien rempli mon coffre de billets Mais j'en veux encor' plus, toujours plus des écus.   Mon avarice hélas sans toi je ne suis rien Au diable les gens trop intentionnés A jamais je serai éternel affamé.   Léccie
Posté par ecriservice à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

14 avril 2018

OH MON DIEU DU LOTO BINGO

Oh mon Dieu du Loto Bingo Donne-moi s’il te plait les six bons numéros Pour que je vive enfin la vie de château Quitter mon boulot alimentaire Ne plus me lever le lundi Ne rien avoir à faire Prendre mon petit déjeuner au lit Acheter un bateau pour garer mon bateau Et un grand garage pour toutes mes auto Mais si c’est trop te demander Oh divinité du hasard et du jeu Qui aime jouer avec l’espoir et le feu Je saurais bien me contenter De notre revenu universel quotidien Que nous mangions tous à notre faim Que nous ayons du... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
31 mars 2018

L’avare satisfait

  L’avare satisfait   O mon bel et vénéré compte bancaire Que de joie tu me donnes à chaque fin d’année Lorsque je découvre ces  chiffres alignés Qui mettent en émoi mes glandes salivaires.   Je ferme les fenêtres, la porte à double tour Au cas où un intrus viendrait fouiller mes comptes O mon avarice, de toi je n’ai aucune honte Et de tous les radins je suis le troubadour.   Marcal
Posté par ecriservice à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 mars 2018

Ôde à l'avarice

Ode à l’avarice Quoi de plus beau que l’avarice Mère de toutes les vertus ? Du vrai bon sens la génitrice : « Dépenser moins pour avoir plus ! » Je suis avare et j’en suis fier Marauds gaspilleurs de deniers ! Voyez dans mon armoire en fer S’accumuler mes biens glanés.   Je suis assis sur un tas d’or Nu, pour ne pas user mes mises Je veille et jamais je ne dors Pour déjouer vos entreprises Funestes ; car je vous connais Dilapideurs de patrimoines ! Vous auriez bien assez tôt... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
26 mars 2018

Pingréon et l'avarice

Il y a fort longtemps, un homme avec la peau sur les os, nommé Pingréon, se logeait dans les ruines d’Athènes, entre deux colonnes tombées et défectueuses.  Pingréon était un homme d’une trentaine d’années, sa peau était blanche comme la neige et des cernes et des rides creusaient son visage déjà amoché. Ses cheveux noirs comme l’ébène et ses yeux tout aussi noirs et sombres terrifiaient les passants qui le voyaient. Mais Pingréon s’en moquait. Il se fichait que ses mitaines laissent entrer le froid et la neige, il se fichait... [Lire la suite]