16 novembre 2018

Portrait de la Justice

J’étais  à la recherche de la justice. Mais à quoi ressemblait-elle? Qui était-elle? Je décidai donc d’aller la découvrir à travers le monde. En chemin, je vis des enfants portant de lourdes charges et travaillant plus de douze heures par jour. La convention internationale des droits de l’enfant était bafouée, et même certains grands pays surdéveloppés ne l’avaient pas signée. J’en déduisis donc que la justice n’était pas quelqu’un de grand pouvoir. Une autre hypothèse me chatouillait l’esprit. Raphaël avait-il voulu peindre la... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

09 novembre 2018

ALLEGORIE DE LA JUSTICE

ALLEGORIE DE LA JUSTICE D'après le tableau La Justice de Bernard D'Agesci "1757-1828" Assise au panthéon des vertus tu regardes les plateaux de ta balance avec bienveillance. Alors que je lis ce qui est écrit sur ton livre ouvert je sens le regard scruteur du coq qui est à ta gauche. Tu es si noble avec ton diadème perlé. Ton manteau orangé laisse apparaitre ta poitrine de vierge au travers de ta robe ocre. Sous le regard du coq je commence un monologue: - Dis- moi Thémis, qu'est-ce la justice réellement? N'est-elle pas parfois... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
02 novembre 2018

Quel portrait est le plus juste ?

Quel portrait est le plus juste ? J’examine les figures que l’on a données à Dame Justice au long des âges. Et cette revue de portraits allégoriques me rend perplexe. La Justice est toujours représentée sous les traits d’une jeune femme… N’est-ce pas plutôt une jeune fille ? Aux pieds de son époux Zeus, la jeune Thémis étrenne sa couronne de première dame de l’Olympe, et de première première dame, car le Cronide ne s’est pas encore uni à la jalouse et vindicatrice Héra… Bon, admettons, c’est bien une jeune femme, donc au... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
26 octobre 2018

JUSTICE : LE PORTRAIT

JUSTICE : LE PORTRAIT Sous les traits de Thémis, je suis Justice.   Tout en volupté et en rondeur je tiens la balance et le glaive, objets froids mais construits pour jauger et trancher avec précision et équité.   Sur le mont Olympe, à l’écoute de Jupiter, Dieu des Dieux, je suis lascive, en attente de sa réaction, de ses conseils, guidée par la Loi Divine.   En interaction avec la morale, l’autorité, la raison, le pouvoir intemporel, la vérité, la force, la religion, j’œuvre à apporter la paix en... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
21 octobre 2018

Portrait de la Justice

Faux témoignage gisait sur le parquet, le visage entre les mains. Au travers de ses doigts coulait un sang grenat qui se répandait lentement sur le sol. Justice, impassible, le regardait gémir. Cette jeune femme athlétique aux allures de déesse venait de lui sectionner la langue d’un coup d’épée. Elle levait maintenant la tête vers le ciel. Une abondante chevelure fauve enserrée d’une couronne de fleurs encadrait deux joues empourprées de rose. Des lèvres fines découvraient de petites incisives nacrées. Ses yeux sombres brillaient.... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
20 juillet 2018

Le grain de raisin

Le grain de raisin  Pépé Georges, comme tous les matins, regarde par la fenêtre de la cuisine. C’est un rituel. Il faut qu’il le voit dès son lever. Il, c’est le Pic Saint Loup, son Pic. La montagne des montpelliérains. Il a vécu là toute sa vie et ne voudrait pour rien au monde partir de cet endroit qui l’a nourri. Ou alors les pieds devant, comme il aime le répéter. Il roumègue comme on dit dans le midi, parce qu’il ne peut plus aller dans ses vignes. Les os lui font mal ! Enfin, quand il dit « mes vignes », il... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 juillet 2018

Le fantôme du Causse

Le fantôme du Causse Jean était un jeune homme discret qui venait d’hériter de dix hectares de vignes d’un oncle inconnu. Cet oncle était un vieil ermite qui habitait sur le Causse. Il s’occupait seul de sa vigne, n’acceptant que très rarement l’aide des villageois. Il protégeait ainsi le secret d’un vin extraordinaire qu’il élevait dans ses fûts. Lorsque Jean rencontra le notaire, celui-ci lui demanda s’il prenait possession de  cet héritage car la vigne était hantée. Les rares fois où quelques  villageois avaient voulu... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 juillet 2018

Croisière temporelle

  Croisière temporelle 663 avant JC : obstination Depuis deux semaines, une étrange frénésie agitait le modeste port de Phocée. De l’embarcadère, de jeunes hommes affrétaient d’imposantes galères. Ils chargeaient des viandes et des poissons séchés, du bois, des outres d’eau douce et des galettes d’épeautre soigneusement empaquetées de linges blancs et déposées dans de larges panières. Au ventre des bateaux les vivres s’amoncelaient. Des femmes brunes, chevelure ondulante, descendaient parfois de la colline rocailleuse... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 juillet 2018

Conversation Autour de la vigne

Dans le cadre de l'atelier d'écriture de l'année, les écrivants d'Ecri'Service ont également travaillé sur le thème afin de contruire une conversation à plusieurs mains qui aborde la vigne selon diverses approches (scientifique, historique, culturelle, littéraire, artistique...). Un texte à déguster sans modération que vous pouvez vous procurer (5€) auprès de Cécile : ecriservice@yahoo.fr
Posté par ecriservice à 20:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 juin 2018

La belle nuit de noël

  La belle nuit de noël Laissez-moi vous conter l’histoire d’un jeune homme qui répondait au nom de Pingréon. Il était petit et chétif et avait de longs cheveux blonds bouclés qui lui donnaient un air très gentil. Mais Pingréon n’aimait personne d’autre que lui et ne se souciait pas de tout ce qui l’entourait. Ce qui lui importait surtout c’était de passer des journées entières, seul dans sa demeure ornée d’or et de pierres précieuses, à compter sa richesse sans jamais se lasser. Sa porte était toujours fermée, et toute... [Lire la suite]