31 mai 2019

ORGUEIL

  ACROSTICHE Origine de tous les maux, Rages de toutes les vanités, Gonflement de tous les egos, Universalité des fats et des suffisants Ecrasant leurs pauvres semblables, Il n’a de cesse d’humilier, L’orgueil ! ACROSTICHE INVERSE ? Quoi ? Qu’est-ce qu’il a mon egO ? C’est parce que je suis le meilleuR ? Que je me suis construit à la force du poinG ! Tu n’es qu’un jaloux, piètre vermisseaU ! Reste dans ta condition de médiocrE … Et laisse-moi créer à l’envI ! Le génie que je suis, jamais on ne vit teL ... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08 mars 2019

Je voudrais...

JE VOUDRAIS… Je voudrais vivre de belles rencontres telles que celles que je fis cette année. « Une belle rencontre, qu’est-ce ? » me direz-vous. C’est d’abord une rencontre. Des rencontres, on en fait tous les jours. Avec des amis, des familiers, des voisins, voire de parfaits inconnus. Mais un jour passé, et on a oublié qu’on les a faites ces rencontres. Une belle rencontre, Ah… C’est tellement différent. D’abord c’est inattendu. Cinq minutes avant de la faire, on ne se doute pas que l’on va la faire. Mais une fois... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 janvier 2019

Justice-Injustice

Justice-injustice : portraits chinois…   Si j’étais la justice, je serais le Roi Salomon, parce qu’il a ôté à La Justice le bandeau qu’elle a sur les yeux : pour être humaine, La justice a bien assez de sa balance et de son glaive. Elle doit être réfléchie. Si elle est aveugle, elle est animale. Si j’étais la justice, je serais La Mort, parce qu’elle attribue à tous le même sort final et qu’elle est profondément humaine et indispensable. La conquête de l’immortalité serait la pire chose qui pourrait arriver à... [Lire la suite]
02 novembre 2018

Quel portrait est le plus juste ?

Quel portrait est le plus juste ? J’examine les figures que l’on a données à Dame Justice au long des âges. Et cette revue de portraits allégoriques me rend perplexe. La Justice est toujours représentée sous les traits d’une jeune femme… N’est-ce pas plutôt une jeune fille ? Aux pieds de son époux Zeus, la jeune Thémis étrenne sa couronne de première dame de l’Olympe, et de première première dame, car le Cronide ne s’est pas encore uni à la jalouse et vindicatrice Héra… Bon, admettons, c’est bien une jeune femme, donc au... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
11 mai 2018

Ôde à l'avarice

Ode à l’avarice Quoi de plus beau que l’avarice Mère de toutes les vertus ? Du vrai bon sens la génitrice : « Dépenser moins pour avoir plus ! » Je suis avare et j’en suis fier Marauds gaspilleurs de deniers ! Voyez dans mon armoire en fer S’accumuler mes biens glanés.   Je suis assis sur un tas d’or Nu, pour ne pas user mes mises Je veille et jamais je ne dors Pour déjouer vos entreprises Funestes ; car je vous connais Dilapideurs de patrimoines ! Vous auriez bien assez... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
02 avril 2018

la légende de Dispendion

PINGREON : la légende de Dispendion L’avantage de vivre sur une île, c’est que le calme y règne : pas de passages de charrois, de commerçants pressés, ou de troupes militaires encombrantes. Le défaut de vivre sur une île, c’est que tout le monde se connaît, et que chacun connaît les qualités, mais surtout les défauts de ses congénères.   Sur une de ces îles vivait Pingreon. Et tout le monde savait que Pingreon était avare, même très avare, ce qui choquait de la part d’un jeune homme de vingt an  qui aurait pu... [Lire la suite]

19 décembre 2017

De laine et de chiffons

  Dans mon salon se trouve une poupée de laine tricotée jadis par les mains de ma grand-mère. Mes petits enfants adorent jouer avec elle, mais ne lui accordent pas beaucoup de délicatesse. C'est une poupée ni trop grande, ni belle, très singulière dans sa forme. Un jour d'hiver, j'entendis une voix me dire : - Fais-moi du feu ! Surprise je vis la poupée descendre du fauteuil et avancer vers moi en disant : - Fais-moi du feu ! j'ai besoin de chaleur. Etonnée je lui répondis : - Je ne peux te... [Lire la suite]
06 décembre 2017

Cendrillon et le "Vas-y-dire"

En ce beau soir de printemps, Cendrillon était mélancolique. Tant d’évènements s’étaient passés depuis ces deux années. Elle en venait presque à regretter ce temps où, son père ayant quitté ce bas monde, elle habitait chez sa marâtre en compagnie de ses deux demi-sœurs, Javotte et Anastasia. Elle en venait presque à regretter ses nuits d’alors, passées sur sa paillasse posée sur le cendrier de la grande cheminée de la cuisine, où même au cœur de l’hiver (le grand Père Hiver russe) il faisait bon dormir grâce aux cendres toujours... [Lire la suite]
04 décembre 2017

La légende de Méjeanne

J'aime les prairies herbeuses de Saint-Sauveur, les allées de platanes et les sentes qui s'enfoncent vers le Méjean. Elles sont la demeure de la nymphe Méjeanne, fantasque demoiselle que je tente de surprendre à chacune de mes promenades. Méjeanne, Méjeanne... raconte-moi ton histoire ! Qui es-tu ? D'où viens-tu? Quels secrets caches-tu dans les méandres de ton âme immortelle ? ... Il y a bien longtemps, avant que Saint-Sauveur ne devienne une terre consacrée, avant même que les Etrusques n'habitent le marais, la terre et la mer se... [Lire la suite]
04 octobre 2017

PINCETTE

Il était une fois une adorable petite fille de deux ans. Elle était vive, rieuse, aimable, et ouvrait de grands yeux bleus étonnés sous une cascade de boucles blondes. Un vrai petit ange qui faisait la joie de son papa et de sa maman, de sa grande sœur Zoé, de ses papys, de ses mamies, de ses tontons, de ses taties et tutti quanti… Mais cette adorable petite fille avait un défaut, et pas des moindres : elle ne savait pas faire de câlins. Au lieu de faire des bisous comme font tous les petits enfants de son âge, elle manifestait... [Lire la suite]