04 décembre 2017

La légende de Méjeanne

J'aime les prairies herbeuses de Saint-Sauveur, les allées de platanes et les sentes qui s'enfoncent vers le Méjean. Elles sont la demeure de la nymphe Méjeanne, fantasque demoiselle que je tente de surprendre à chacune de mes promenades. Méjeanne, Méjeanne... raconte-moi ton histoire ! Qui es-tu ? D'où viens-tu? Quels secrets caches-tu dans les méandres de ton âme immortelle ? ... Il y a bien longtemps, avant que Saint-Sauveur ne devienne une terre consacrée, avant même que les Etrusques n'habitent le marais, la terre et la mer se... [Lire la suite]

27 novembre 2017

TEMPERENCIA

  Il y a bien longtemps, dans un pays qui ne s’appelait pas encore la Grèce, sur les bords d’un grand fleuve qui s’appelait Pénée, vivait une petite nymphe. Le puissant fleuve charriait ses flots impétueux vers la mer qui ne s’appelait pas encore Egée, entre une montagne située au Septentrion, le grand mont Olympe au sommet couvert de nuages, où l’on entendait parfois la voix de Zeus, le roi des dieux, et une autre montagne située au Midi, le mont Ossa. Le flot du fleuve était si puissant que parfois la petite nymphe croyait... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 novembre 2017

Dionysos et Temperencia

     A sa première naissance Dionysos, fils de Zeus et de Sémélé, était mortel. Il tenta toute sa vie d’échapper à la rage d’Héra, femme de Zeus, qui ne supportait pas l’existence de ce bâtard. Dionysos devint un homme fort mais fut tué par les titans. Héra avait sa vengeance. Diane réussit à récupérer le cœur de Dionysos et l’apporta à Zeus, leur père. Celui-ci cousu le cœur à sa cuisse et ressuscita son fils. Ainsi naquit une seconde fois Dionysos. Il fut présenté aux autres dieux comme l’un des leurs. C’est pendant... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 novembre 2017

Tempérancia

Il y a longtemps, très longtemps, la vie s'écoulait mélodieusement dans les pays des deux mondes. La race des hommes et la race des divins vivaient en harmonie et étaient au comble du bonheur. Ils possédaient tous les biens, la terre était fertile et produisait en abondance. C'est au milieu de ce bonheur que naquit la déesse Tempérencia. Elle était belle et d’une incroyable sagesse. A l'aide de deux vases de couleurs, son rôle était de jongler artistiquement avec le flux de l'existence. Un son mélodieux en sortait et ravissait les... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 novembre 2017

LA MAGIE DE L’EAU

Dans un village niché au creux d’une vallée, vivait une jeune fille belle comme une journée de printemps, lorsque les fleurs commencent à éclore en répandant leur agréable parfum. Ses longs cheveux blonds ondulaient comme les blés sous la poussée d’un vent léger. Ses yeux d’un vert de jade et son sourire permanent éclairaient son beau visage. Elle était toujours d’humeur égale quoiqu’il se passe. Elle s’appelait Tempérancia.  Les jeunes gens l’appréciaient et surtout la désiraient. Les jeunes filles la jalousaient et pire, la... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 novembre 2017

Correspondance entre un soldat et sa famille - Commémoration du 11 novembre 2017

"Ma chère femme, Cella fait deux semaines que je me trouve au front. Ici il y a plus de balles que d'amour  et mes oreilles sifflent tout le temps à cause des explosions continues d’obus.  Nous avons tous très faim car la nourriture est limitée et je suis très fatigué ; notre repos est presque inexistant à cause des attaques incessantes. Vivement la fin de la guerre pour vous retrouver. Romain"    "Mon cher mari, Ici la ville est déserte, les rations données par l’état sont trop petites et nous avons... [Lire la suite]

11 novembre 2017

Correspondance entre un soldat et sa famille - Commémoration du 11 novembre 2017

"Mon cher papa, Demain j’ai 7 ans et maman se cache pour pleurer. Avant, à mon anniversaire, on m’offrait plein de cadeaux mais à présent nous sommes obligés de compter les sous. Depuis ton départ maman m’a appris à lire et à écrire et c’est la première fois que j’écris une longue lettre comme ça. C’est parce que je t’aime papa. Maintenant, promets-moi que tu vas rester en vie. Juste pour moi. S’il te plaît. Je déteste cette guerre et tout le monde ! Tu pourrais peut-être creuser un trou et y rester jusqu’à la fin de la... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 novembre 2017

Correspondance entre un soldat et sa famille - Commémoration du 11 novembre 2017

« Ma chère sœur, Je t’écris pour passer de mes nouvelles à notre famille. Voilà maintenant quelques jours que j’ai quitté la caserne pour le front. Les balles ne cessent jamais de siffler, les obus de tomber. Nous sommes en retrait et pour l’instant en sécurité. Je t’embrasse, toi et vous tous. Thomas. »   « Mon cher frère, Que nous sommes rassurés de te savoir sain et sauf. Comme tu le savais avant d’atteindre la majorité et de partir à la guerre, la faim nous torture. Nous résistons de notre mieux. Nous... [Lire la suite]
10 novembre 2017

Dérapage

Chaque jour, des adeptes venaient adorer la jeune déesse qui se tenait dans le naos,  partie la plus protégée du temple. Les prêtres veillaient  à ce qu’elle ne fasse rien d’autre qu’assurer l’équilibre des deux mondes , terrestre et divin, en faisant passer l’eau d’un vase dans l’autre, ce dont elle s’acquittait  sagement les yeux toujours baissés.  A chaque nouvelle lune, en son honneur était pratiquée une hécatombe c’est-à-dire qu’on lui sacrifiait cent taureaux. Un vrai bain de sang dans le bassin devant... [Lire la suite]
10 novembre 2017

PLANETE LA TAIRE

Par un matin de lumière irisée et remplie de félicité profonde, la jeune déesse Tempérancia écoutait attentivement la musique céleste en s’étirant et en bougeant sa tête de droite à gauche. Comme d’habitude elle alla s’assoir sur l’arc de lumière qui lui permettait de relativiser le concept du temps. Elle ressentit un air de satisfaction et se mit à faire mouvoir le liquide de ses deux vases l’un dans l’autre. Comme de coutume, elle pouvait voir les tensions qui sortaient des corps du monde des humains. Elle ferma alors les yeux... [Lire la suite]
Posté par ecriservice à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,