Portraits chinois : Justice ou Injustice

Si j’étais  la justice je serais funambule pour ne pas perdre le contrôle de mes actions  et garder mon équilibre sur le fil.

Si j’étais la justice je serais un jeune enfant car je ne serais pas corrompu par le pouvoir des hommes.

Si j’étais la justice je serais un caméléon parce que je ne pourrais pas juger de la même façon un voleur qui vole par faim et l’autre qui vole pour appât du gain.

Si j’étais la justice je serais un révolver, nul besoin de balance ou d’épée pour faire justice soi-même. Adieu les piles de dossiers et les files d’attente au tribunal.

Si j’étais  l’injustice, je serais un champion de marathon pour ne pas me faire rattraper par la justice.

Si j’étais l’injustice, je  serais un vieux souvenir dont on ne parlerait que très rarement parce que le monde serait bienveillant, égalitaire et libre.

Si j’étais l’injustice je  serais comme  Janus, une de mes têtes tournée sur l’avenir, une ouverture sur la justice.

 

Plume Do_Dominique

Plume Do