ALLEGORIE DE LA JUSTICE

D'après le tableau La Justice de Bernard D'Agesci "1757-1828"

Assise au panthéon des vertus tu regardes les plateaux de ta balance avec bienveillance.

Alors que je lis ce qui est écrit sur ton livre ouvert je sens le regard scruteur du coq qui est à ta gauche.

Tu es si noble avec ton diadème perlé. Ton manteau orangé laisse apparaitre ta poitrine de vierge au travers de ta robe ocre.

Sous le regard du coq je commence un monologue:

- Dis- moi Thémis, qu'est-ce la justice réellement? N'est-elle pas parfois injuste? Parle-moi aussi du sursis, est-il écrit sur les pages de ton livre?

Tu ne me réponds pas! Pourtant je me sens en sécurité.

Je ferme les yeux un instant car j'ai envie de continuer d'avancer en étant égal à moi-même.

J'attends le moment où tu me diras que le glaive est désormais inutile pour moi.

Les yeux mi-clos je perçois maintenant toute la puissance cachée dans ta robe.

J'ouvre les yeux et je me rends compte que l'épée n'est pas dans le tableau!

 

MT Oliviéri

 

 

MT Oliviéri

MT OLIVIERI