Qu’est-ce qu’elle était belle

Avec ses cheveux longs

On l’appelait Mademoiselle

Et c’était de bon ton.

 

Nourrie par l’étincelle,

 

Elle aurait pu traverser le pont

Elle n’avait que vingt ans

Mais portait en médaillon

La maladie d’un instant.

 

La fougue d’une crécelle,

 

Elle aurait dû traverser le pont

Et souffler ses bougies

Comme tous le font

Étouffés par la vie.

 

Les envies des autres avaient tout gâché

Et pourtant de la charité son cœur était entier.

Sans cesse elle voulait faire le bien

Malgré un avenir, qu’elle savait incertain.

 

Elle avait de l’amour, pour tous et pour chacun

Et si elle avait su, elle aurait tout donné.

Avant de s’éteindre un matin

Qu’on dira à jamais ensorcelé.

 

 Léccie

12075053_459714547547147_2115623138901938238_n